L’extrait du mois – novembre 2020

La profondeur stratégique, c’est le thème de cet extrait du livre récent d’Emmanuel Carrère « Yoga ». Je vous conseille de le lire. Ce n’est pas un livre sur l’apprentissage du yoga – il en existe suffisamment –, mais un récit de vie au départ d’une expérience de « vue profonde », Vipassanā dans la tradition bouddhique.

J’aime cette idée de profondeur stratégique car elle a une résonance tant individuelle que collective.

« Il a 300 articulations, le corps. La circulation sanguine mobilise 96000 km d’artères, de veines et de vaisseaux sanguins. Il y a 16000 km de nerfs. La surface des poumons, dépliée, est celle d’un terrain de foot. Le yoga, petit à petit vise à faire connaissance avec tout cela. A le remplir de conscience, d’énergie, de conscience de l’énergie. On ne s’en doute pas quand on va s’inscrire à un cours pour la première fois. On en attend d’être en meilleure santé, et plus calme. On en attend de gagner un peu de profondeur stratégique – ainsi les militaires appellent-ils la zone de recul possible en cas d’attaque aux frontières : l’Allemagne, qui est enclavée, en a très peu, la Russie au contraire, en a beaucoup, cela explique en partie l’issue de la Seconde Guerre mondiale et se transpose bien sur le plan individuel. Face aux agressions de l’extérieur, chacun a plus ou moins de capacité de repli, plus ou moins de profondeur stratégique. Meilleure santé, calme, profondeur stratégique, on obtiendra tout cela en faisant du yoga, mais ces bienfaits ne sont que retombées, avantages collatéraux. Sans forcément le savoir, et même si on s’en tient comme moi à des chemins faciles, dans la montagne à vaches, on est en route vers autre chose. »

Cet article a été publié dans développement humain. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.