L’extrait du mois – novembre 2015

Les nœuds de crispation dans votre organisation.

Dans le prolongement de mon dernier article https://micheldamar.wordpress.com/2015/11/01/comment-mieux-diriger-avec-la-theorie-chinoise-des-cinq-elements/

voici un extrait du livre de Michel Roux – Manager avec la théorie des 5 éléments, Dunod, 2007 – qui met concrètement en évidence ce qui caractérise un déficit de chacun des éléments dans une organisation.

« Le déficit de Bois se manifeste par une sensation de manque de mouvement et de croissance : déficit d’imagination, de créativité, de dynamisme, d’audace ; difficulté à trouver de nouveaux clients, à innover ; forte inertie, pesanteur, « ronron ».

Le déficit de Feu se manifeste par le sentiment du  manque d’unité et de cohérence : conflits ou vacance d’autorité, flou dans la répartition des tâches, conflits de frontières, chevauchements de toutes sortes ; manque de reconnaissance des mérites de chacun ; tendances centrifuges, dispersion des énergies.

Le déficit de Terre se traduit par un sentiment de manque de communication et de convivialité : déficit des relations de proximité ; absence de concertation ; rapport tendus entre les personnes et les services ; transitions brutales, crises mal « digérées ».

Le déficit de Métal s’exprime à travers une impression de relâchement général qui traduit un manque d’éthique et/ou de discipline : hypertrophie de certains services, laisser-aller, gaspillages de temps, de moyens ou d’énergie.

Le déficit d’Eau se manifeste par une méconnaissance de la culture de l’entreprise qui occasionne souvent de mauvais recrutements. Aggravé, le manque d’Eau se traduit par un manque de vitalité et d’endurance, liés à un appauvrissement général : manque de capitaux, de savoir-faire, faible culture d’entreprise ; un sentiment d’épuisement et de fatigue des hommes comme du matériel.

La cause du déficit d’un élément n’est pas nécessairement imputable à celui-ci, comme les différents éléments sont en interactions. Ainsi, un déficit Terre caractérisé par une relation difficile entre les services peut être causé par le déficit du Feu qui a insuffisamment défini les responsabilités des différents services.

Cet article a été publié dans changement, leadership, management, stratégie, systémique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.